Les connecteurs temporels.

Les connecteurs sont des mots qui permettent de relier des mots, des propositions, des phrases voire des paragraphes.

 

Les connecteurs temporels :

Ils permettent d’organiser un récit : ils situent les actions dans le temps ou les unes par rapport aux autres.

Ce sont surtout :

  • des adverbes (d’abord, ensuite, enfin, premièrement, après, puis).
  • des locutions adverbiales (tout à coup, d’abord…).
  • la conjonction de coordination « et ».
  • des groupes nominaux ou des groupes nominaux prépositionnels (la semaine prochaine, dans une semaine…).

Il y a trois rapports de temps possible entre deux actions :

  • La simultanéité (cependant, en même temps, au  même moment…). Les deux actions se passent en même temps.
  • L’antériorité (la veille, plus tôt, jadis…) : l’une se passe avant l’autre.
  • La postériorité (le lendemain, ensuite, puis…) : l’une se passe après l’autre.

Les connecteurs temporels peuvent aussi exprimer la fréquence d’une action (souvent, parfois, quelques fois…)