Publicité
Homophones

Sans ou s’en (ou sang) ? Distinguer les homophones

SOMMAIRE
Rechercher dans le site
Partager ce contenu
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print
Signaler une erreur dans CETTE page
Publicité
Publicité

« sans » est une préposition.

« s’en  » est la contraction du pronom se devant en.

Les distinguer

On écrit sans devant un groupe nominal ou un verbe à l’infinitif.

On écrit s’en devant un verbe conjugué.

Exemples

1. Barnabé a joué trois heures sans s’arrêter.

2. Sans sa montre, Barnabé n’a pas vu le temps passer.

3. Il ne s’en souvient pas.

Astuces supplémentaires

« sang » est un nom commun

Le reconnaître :  Le sang circule dans le corps.

Barnabé a perdu beaucoup de sang quand il s’est blessé au genou.

« cent(s) » est un déterminant (adjectif numéral cardinal)

Le reconnaître :  c’est un nombre.

Il y a cent ans, la guerre faisait rage.

Il y a deux cents ans, la guerre faisait rage.

En lien avec cette leçon sur les homophones « sans », « s’en », « sang »

Publicité
BREVET
BREVET
CONJUGAISON
CONJUGAISON
GRAMMAIRE
GRAMMAIRE
ORTHOGRAPHE
ORTHOGRAPHE
LEXIQUE
LEXIQUE
ECRITURE
ECRITURE
LECTURE
LECTURE
DIVERS
DIVERS
ACCUEIL
ACCUEIL
RECHERCHE
RECHERCHE
Signaler une erreur

« Erare humanum est » : L’erreur est humaine ! 

Vous avez constaté une erreur sur cette page :

" Sans ou s’en (ou sang) ? Distinguer les homophones "

N’hésitez pas à me la signaler ou proposer une amélioration.