Rédiger un devoir argumentatif organisé (troisièmes)

Print Friendly, PDF & Email

> COMPRENDRE L’EXERCICE

Contrairement à l’écriture narrative (écrire une suite de texte, une lettre, un poème…), l’écriture argumentative consiste à répondre à une question posée dans le sujet. Il s’agit donc de donner son avis, mais en le justifiant grâce à sa réflexion et à ses connaissances personnelles.

Le travail doit être organisé : on doit parfaitement voir un plan en plusieurs parties, avec au minimum une introduction, un paragraphe et une conclusion.

 

> TRAVAILLER AU BROUILLON : LA RECHERCHE D’IDEES

Le brouillon sert à chercher des idées, les organiser (trouver un plan).

Pour cela, commencer par chercher les mots importants du sujet (ceux sur lesquels porte vraiment la question), et les définir (on pourra plus tard reprendre ces définitions dans l’introduction ou dans le développement).

Interrogez le sujet, retourner la question dans tous les sens (par exemple en passant par la forme négative), trouvez les tenants et les aboutissants.

Il n’y a jamais qu’une seule façon de répondre à une question : on peut être plus ou moins d’accord avec une idée : il faut apprendre à nuancer, chercher des degrés, des classements.

Vos idées auront plus de poids si elles sont accompagnées d’exemples. On peut trouver des exemples grâce à sa culture personnelle (la littérature, l’Histoire, l’actualité…).

 

> TRAVAILLER AU BROUILLON : ORGANISER LES IDEES (TROUVER UN PLAN)

Organisez vos idées : tableau, schéma, organigramme… Trouvez ce qui va ensemble. Utilisez un code couleur.

Souvent, un plan est suggéré par le sujet lui-même : lisez-le attentivement.

Rédigez ensuite un plan détaillé en utilisant des grands titres, des listes… Vous devez exactement savoir ce que vous allez développer dans chaque partie, mais sans tout rédiger.

Les idées doivent toujours être reliées ou opposées entre elles grâce à des connecteurs argumentatifs (conjonctions de coordination + certains adverbes comme « pourtant », « cependant »…)

Commencez toujours par les idées les plus évidentes, les plus banales, pour terminer par les plus « originales ».

 

> TRAVAILLER AU BROUILLON : REDIGER L’INTRODUCTION

Après avoir rédigé le plan détaillé, rédigez l’introduction. Elle comporte deux parties :

L’entrée en matière : une phrase d’accroche pour présenter le thème dont on va parler (pourquoi est-il légitime de s’interroger dessus ?). On peut également, dans cette partie, donner des définitions générales qui seront utiles pour tout le devoir.

La problématique : la question posée par le sujet. On peut parfois la reprendre sans modification.

 

> REDIGER LE DEVOIR AU PROPRE

Recopiez l’introduction et rédigez votre devoir à partir du plan détaillé.

Aérez votre travail. Passez des lignes entre chaque partie. N’oubliez pas les alinéas.

N’oubliez pas que vous devez donner votre avis, parlez donc à la première personne : « je pense que », « selon moi », « quant à moi, j’estime que… ». Vous pouvez aussi employer les pronoms « on » ou « il » pour généraliser : « On dit souvent que… », « on pourrait croire que…mais… », « on image… », « il semble que… », « il apparaît que… », « il est évident que… ».

Terminez par une conclusion dans laquelle vous répondrez de manière claire et définitive à la question posée dans l’introduction. Vous pouvez également, si le sujet le permet, élargir la question à un autre sujet, un autre thème.

 

> SE RELIRE

N’oubliez pas de vous relire attentivement ! En temps limité, comme au brevet, gérez votre temps afin de pouvoir vous relire suffisamment avant la fin de l’épreuve.

 

> COMPETENCES A TRAVAILLER AU COURS DE L’ANNEE POUR MAITRISER CET EXERCICE

  • Travailler de manière méthodique et efficace.
  • Ne pas se contenter du minimum : développer ses idées.
  • Développer sa culture pour développer ses exemples.
  • Varier les formules pour donner son avis, nuancer ses propos (du doute à la certitude) : la modalisation.
  • Organiser sa pensée : les connecteurs argumentatifs.

En lien avec cet article :