La fonction sujet du verbe.

Print Friendly, PDF & Email

Tout verbe conjugué possède un sujet qui commande son accord en personne.
Le sujet est celui qui (ou ce qui) réalise l’action exprimée par le verbe.

Le repérer :

Poser les questions « qui ? » ou « qu’est-ce qui ? ». Exemple : « Barnabé chante sous la douche. »

  • Quelle est l’action ? « Chanter ».
  • Qui fait cette action ? « Barnabé ». Le nom propre « Barnabé » est donc sujet du verbe « chanter ».

La plupart du temps, le sujet se trouve devant le verbe, mais il peut parfois être inversé :

  • Dans les tournures interrogatives : « D’où viens-tu ? ».
  • Dans les phrases commençant par : « à peine », « sans doute », « peut-être », « aussi » : « A peine était-il entré dans la maison que le fantôme lui fit peur. »

Classes (natures) grammaticales pouvant remplir la fonction sujet du verbe :

Natures

Exemples

Pronom personnel (sujet) Je mange une pomme.
Le pronom relatif « qui » Voici un jeu qui amusera les enfants.
Groupe nominal Le facteur est passé.
Nom propre Barnabé a eu vingt en dictée.
Un verbe à l’infinitif Se tromper est humain.

Cas rares :

Natures

Exemples

Proposition subordonnée relative Qui aime bien châtie bien.
Proposition subordonnée conjonctive Que tu comprennes m’étonne.

En lien avec cet article :