La fonction complément du nom

Le nom peut être complété, précisé par des éléments facultatifs (on peut toujours les supprimer) :
– Des adjectifs (nature) épithètes (fonction).
– Des GNP : groupes nominaux prépositionnels (nature).
– Des PSR : propositions subordonnées (nature).
Rappel : une proposition contient un verbe conjugué alors qu’un groupe n’en contient pas.

LES GNP (nature) COMPLÉMENTS DU NOM (fonction).

Le reconnaître :
  • Les GNP complément du nom apparaissent toujours derrière lui.
  • Les GNP complément du nom commencent généralement par les prépositions à/au/aux, en, de/du/de la/des.
Exemples :
  • une machine à laver
  • une table en bois
  • le chien de madame Gragrave
  • le chat du voisin
  • la poignée de la porte
  • la salle des fêtes

LES PROPOSITION SUBORDONNÉES RELATIVES (nature) COMPLÉMENT DU NOM (fonction).

Le reconnaître :
  • Les PSR complément du nom apparaissent toujours derrière lui. On dit qu’il est leur antécédent (il est placé avant et leur donne un sens puisqu’un pronom n’a aucun sens par lui-même).
  • Les PSR complément du nom commencent par un pronom relatif : qui, que, quoi, dont, où, lequel…
Exemples :
  • Le livre dont Barnabé a oublié le titre a gagné un prix.
  • La maison qui a brûlé hier était en ruines.
  • Le cadeau qu’Hortense a gagné vaut cent cinquante euros.

En lien avec cet article :

LEÇONS